Chef de service

Dr Ghalamallaah Sefir

Cadre de santé

Nathalie Salomon

Médecins généralistes

Dr Christine Lours-Hamon

Anesthésiste

Dr Nasser Bouiche

Secrétariat médical : Mme Sandrine DELUERMOZ     Tel : 01 69 25 67 52     Fax : 01 69 25 67 53     sandrine.deluermoz@ch-manhes.fr

Le pôle Psychiatrie de l’hôpital Manhès dispose de 30 lits d’hospitalisation complète et de 3 places de sismothérapie. Il propose des consultations externes.

Il offre une prise en charge pluridisciplinaire du patient :

  • suivi psychiatrique
  • suivi somatique
  • suivi psychologique
  • éducation médico-sportive et relaxation (Qi Gong)
  • support nutritionnel

Hospitalisation Complète

Le service accueille toutes les pathologies de psychiatrie générale et les pathologie somatiques associées aux troubles psychiatriques.

Consultations

Des consultations externes avec un psychiatre sont proposées par le service.

Consultations externes

Sismothérapie / E.C.T.

Le service de Psychiatrie dispose d’une unité de 3 places de sismothérapie.

La sismothérapie est un traitement particulier qui nécessite une préparation avant tout début de prise en charge (examens, consultations…). Il est réalisé sous anesthésie générale. Un consentement éclairé devra obligatoirement être signé par le patient.

Modalités de prise en charge : Pour bénéficier de séances de sismothérapie, le patient doit être adressé par son psychiatre ou médecin traitant.

Un dossier pré-sismothérapie sera alors transmis au médecin. Il comprend la liste des documents à fournir (courrier de demande, antécédents, autorisation d’anesthésie…) et des examens à réaliser (bilan sanguin, radiographie pulmonaire, consultation de cardiologie avec ECG, électroencéphalogramme, scanner cérébral…).

Le patient sera systématiquement reçu en consultation pré-anesthésie et par le psychiatre pour valider la prise en charge en sismothérapie.

Sismothérapie ou ElectroConvulsivoThérapie (ECT)

La sismothérapie est un acte thérapeutique réalisé sous anesthésie générale. Elle consiste à provoquer artificiellement une crise convulsive en utilisant un courant électrique faible et très bref appliqué à la surface du crâne.